philosophiebien-êtrevie meilleure
De consommateur à producteur
Conrad, le 15 novembre 2018
Oh comme il est facile de passer son temps à lire, regarder, parcourir,... Et pourtant, ces activités apportent bien peu comparées à la production de contenu.
C’est une des premières leçons que mon chemin d’entrepreneuriat m’a éclairé. Passer de consommateur à producteur a été une bénédiction pour moi.

J’ai passé les 28 premières années de ma vie à consommer du contenu

Séries télévisées, articles, réseaux sociaux, blogs, livres, etc. La liste est longue. Le bonheur court-terme du divertissement est une drogue douce. On y est accro et on en redemande.
Pendant ce temps là, que laisse-t-on comme trace ? Quels sont les réels avantages ? En quoi cela nous fait grandir ?

Notre objectif en tant qu’humanité est de grandir

Car ne vous méprenez pas. Notre objectif en tant qu’humanité est de grandir. C’est un fait. Ce n’est surement pas de se targuer d’avoir vu les 646 épisodes des Simpsons en intégralité (c’est le nombre précis d’épisodes des Simpsons qu’il y a à l’heure actuelle) - ce que j’ai fait par ailleurs (cela représente 9 jours non-stop).
Mon chemin de consommateur à producteur m’a appris cent fois plus de choses en cent fois moins de temps (x10000, ça vous parle ?).
Consommer, ce n’est pas mal en soi. Comme toute chose, le poison c'est la dose.

Comme le disait Sénèque

Persuade-toi de cette vérité : des heures nous sont volées par force, parfois par surprise ; nous en laissons d’autres s’écouler. Cependant, la perte la plus honteuse est celle causée par notre négligence : réfléchis bien et tu verras que la majeure partie de l’existence se passe à mal faire, une grande part à ne rien faire et la totalité à faire tout autre chose que ce qu’il faudrait. 
Lettres à Lucilius, Lettre 1, Sénèque
Notre temps est précieux et nous le dépensons comme s’il était illimité et comme s’il n’avait pas de valeur. Êtes-vous capable d’analyser votre usage du temps, savoir combien vous en perdez dans des choses futiles à faible retour sur investissement ? Combien d’heures passez-vous par jour hors de votre conscience, hors de vos choix, mais bloqués dans vos habitudes ?

J’ai pris la décision de ne plus consommer inconsciemment

J’applique ma logique et ma conscience à chacun de mes choix et comme Sénèque le dit, “je tiens les comptes de mes dépenses”.
N’est-ce pas là un chemin plus enrichissant que de consommer sans compter ?
Lorsque je consomme sans réfléchir, je stagne, voire je régresse. Lorsque je produis, je crée mon futur, j’enrichis ma collection de savoir et je vais de l’avant.

Que ferez-vous en 2019 ?

Vous avez les cartes en main. Consommer sans réfléchir pour satisfaire ses besoins court-termes n’est pas une fatalité. Si vous vous reconnaissez dans ces quelques phrases, sachez que rien n’est perdu.
Vous avez le contrôle. Commencez aujourd’hui à construire votre futur.