livreentrepreneuriatmotivation
The $100 Startup - virez votre boss et faîtes ce que vous aimez
Conrad, le 14 octobre 2018
The $100 Startup est un livre écrit par Chris Guillebeau en 2012. Il compile les résultats de centaines d'entretiens réalisés auprès d'entrepreneurs qui ont :
  • démarré avec peu de moyens
  • suivi leurs passions
  • moins de 5 employés
  • des revenus annuels de plus de 50 000 $
À travers ces entretiens, Chris Guillebeau met en lumière le schéma qui se répète dans toutes ces aventures entrepreneuriales où leurs créateurs ont réussi à trouver une forme de liberté et un contrôle sur leur vie.
La réussite n'est pas le résultat de la chance ou de la providence. Il s'agit de regarder ce qu'on a et d'agir avec ses moyens, méthodiquement.

La base d'une activité

Pour qu'une activité existe, il faut trois choses :
  1. Un produit ou service
  2. Des clients prêts à payer pour ce produit ou service
  3. Un moyen de se faire payer
Si un seul de ces trois éléments manque, alors il est difficile d'avancer. Plutôt basique, n'est-ce pas ?

Les caractéristiques de son produit ou service

Transformer ses passions

On a tous des sujets qui nous passionnent. Dans ces sujets, nous sommes amenés à emmagasiner une grande quantité d'information et de savoir-faire. Il est possible de transformer ses passions en activité, du moment qu'on arrive à comprendre comment on pourrait traduire nos connaissances ou savoir-faires en valeur pour les autres.

Qu'est-ce que la valeur ?

Livrer de la valeur, c'est fournir un produit ou un service qui va aider les autres. Réfléchissez un moment à tout ce que vous achetez ou payez. Voyez comme tout est relié aux bénéfices que vous en retirez. Vous payez l'eau pour ne pas mourir de soif, vous achetez à manger pour ne pas mourir de faim, ... Sans bénéfice ce n'est plus qu'une contrainte. Bonne chance pour vendre une contrainte. (Certains y arrivent !)

Construire son activité autour de sa vie et non l'inverse

C'est assez frappant de réaliser que la plupart du temps, nous construisons notre vie autour de notre activité : "j'habite à tel endroit, car mon travail n'est pas loin".
Lancer sa propre activité permet d'inverser la réflexion. On peut créer son activité pour qu'elle corresponde à la façon dont on désire vivre sa vie.
D'ailleurs, je ne vous le cache pas, c'est ce que je fais en ce moment. Je veux construire une activité qui ne me rattache à aucun lieu géographique afin de pouvoir être nomade.

La peur de l'échec

L'échec fait partie des apprentissages. Échouer, c'est merveilleux. On devrait apprendre à échouer plus souvent. J'aime l'expression "échouer avec panache".
La peur nous paralyse. Cette peur est polymorphe. Ça peut être la peur de ne pas réussir, la peur de mal faire, la peur de l'échec. Peu importe.
Être prêt à échouer est nécessaire pour se lancer. Non seulement ça fait retomber la pression, mais ça permet d'essayer des choses sans complexe, sans angoisse.

À retenir

Livre intéressant grâce à la diversité des expériences racontées. Il donne une perspective séduisante sur les possibilités qu'offrent la fusion entre ses passions et une capacité à aider les autres. Les exemples sont très variés et donnent confiance au lecteur en sa capacité à suivre le même chemin. Si d'autres l'ont déjà fait, pourquoi pas moi ?
Ce chemin a déjà été réalisé par des centaines d'autres personnes. Et vous, ça vous tente ?